Rapport n°4 : Stigmate Chaos vs Stigmate Chaos !

Publié le 21 Septembre 2015

Rapport n°4 : Stigmate Chaos vs Stigmate Chaos !

Pour ce quatrième rapport de bataille (qui s'est fait attendre), j'ai le plaisir d'affronter un tout nouveau venu dans l'univers d'Eden. Tout juste croisé au détour d'un tournoi, le bien agréable Vaelys a accepté de se prêter au jeu. 

Mon adversaire fait partie de cette classe de joueur qui aime visiblement les challenges et pour ses débuts, il s'est lancé dans une bande bien burnée de type stigmate et comme il a eu en plus la délicatesse de choisir mon préféré, j'ai décidé de choisir comme thème pour notre affrontement : le ChaoOOOOOOOOOOOOOOoooooos ! plus couramment appelé chaos...

Vous l'aurez compris, nous avons donc aligné, pour mon plus grand plaisir, chacun une bande de type Chaos.

Présentation des bandes :

Vaelys aligne une bande composée de figurines que j'aime de tout mon petit coeur, pour leur sculpture et pour leur profil :

-Puppet Master-Alguhl-Bak et Dacké-Homme Fléau-

Les points forts : Une grosse polyvalence avec des individualités fortes mais qui peuvent agir de concert; le Puppet Master et le couple de pygmés Bak et Dacké offrent une certaine forme de contôle du terrain en limitant ou en orientant les déplacements des combattants adverses, ce qui, à Eden peut s'avérer décisif sur la partie. L'Aguhl et son profil résolument agréssif et l'accès aux améliorations Askaris s'avère très menaçant, surtout si comme moi, vous n'affectionnez pas spécialement les combattants spécialisés pour le corps à corps. Enfin l'homme Fléau qui est, pour moi tout du moins, la meilleure figurine à 10 points de toute la gamme Eden ! Plutôt résistant et doté d'un pouvoir de nuisance tellement puissant, que sa faible valeur de rapidité devient un avantage, vos adversaire ayant tendance à l'interrompre régulièrement.

Les points faibles : On est en stigmate et cette association de combattants contre nature a un coût, un tôtal de PS ridiculeusement faible, 7 PS, pour la partie ! Autre point faible (qui n'en est pas vraiment un): cette compo demande d'être jouée avec beaucoup de finesse, chaque erreur pouvant s'avérer outrageusement punitive.

Valeys ayant clairement exprimé le souhait d'apprendre dans la douleur, j'ai choisi une bande qui a fait ses preuves en tournoi. Pour la constituer, deux règles simples: choisir des figurines que j'aime et choisir des figurines qui présentent des propriétés laxatives indéniables ! Je vous présente donc une de mes dernières compo que j'affectionne tout particulièrement pour son fort potentiel d'altération des testicules (peintures toujours incomplètes... honte à moi): 

-Yûri-Courtney-Dhambizao-Bogdana-Homme Fléau-

Les points forts :

L'alteration des testicules passe par celles des valeurs de caractéristiques. Au travers de cette maxime populaire, comprenez que tout évenement de jeu qui vient modifier (à la baisse bien entendu) les valeurs de caractéristiques d'une figurine, en particulier le combat et la vigueur, reduit considérablement la durée de vie de la dite figurine. Pour faire passer cette idée de la théorie à la pratique je base ma stratégie sur  l'Homme Fléau, qui peut obliger les combattants situés à 5 cm de lui, à utiliser les valeurs de CBT et de VIG blessées ; Bogdana et Dhambizao pour les marqueurs poison et la nuée d'araignée. Yûri et Courtney sont là pour repousser au maximum l'arrivée du premier corps à corps et pour se faire, ils bénéficient de très bonnes aptitudes au tir s'avérant aussi efficaces que dissuasives.

Les points faibles : 7 malheureux PS et peu de répondant au corps à corps, si ce n'est Courtney.

Préparation : 

Personne ne mise et les dés me désignent pour être premier joueur. Mon chef sera Yûri et celui de Valeys le Puppet Master. J'opte pour une mission secrète et mon adversaire en fait tout autant, on place les décors sans trop se casser la tête. Je me déploie en affrontement sur une belle ligne, en rang bien sérré, Vaelys opte pour la même option.  Pour ce qui est des améliorations de l'Alguhl, il dispose d'une musculature renforcée (+1 de CBT), de l'exhalaison neurotoxique (inflige des marqueurs ralentissement aux combattants adverses à 5 cm pour une carte tactique) et d'un greffon lance-grande (ralentit et bloque les lignes de vue). Ces préparatifs expédiés, il nous tarde de faire déferler le chaos sur notre table !

Tour 1 :

Grace aux, ou à cause des, nouvelles règles stigmates, chacun de nos tours se voit pimenté d'un petit effet aléatoire que j'ai rebaptisé Jet du Chaos. Pour ce premier tour Vaelys fait 5 sur le D6 et moi 2; nous perdons donc chacun 1 PS et il n'y aura pas de mise pour déterminer le premier joueur.

Lors de la détermination du premier joueur, les dés me choisissent. Je décide de jouer un enragement. Vaelys qui dispose d'une réserve de PS aussi ridicule que la mienne décide de ne pas l'annuler, ce qui me permet de cibler Courtney. Valeys continue d'économiser ses PS en ne jouant pas de carte tactique.

Je choisis de commencer l'activation de mes combattants en jouant Dhambizao qui courre s'abriter sous le couvert du décor central, sans oublier de lancer ses petites protégées au passage au centre de la table, histoire de décourager les arachnophobes de s'approcher de trop près. Vaelys appréhendant l'action de mes tireurs, opte pour une avancée prudente. Il commence avec Bak qui dépense 1 PA pour aller se mettre à couvert et donne ses deux derniers à Dacké. Ne sachant pas trop quoi jouer et décidé à garder mes tireur en réserve, j'active l'Homme Fléau qui avance près de l'homme araignée (comprendre Dhambizao). Vaelys active ensuite son second pygmé; Dacké nous fait alors un joli sprint jusqu'à ma moitié de terrain tout en restant à couvert et à 15 cm de son frère pour garder son bonus de RAP.

Yûri appercoit alors une ouverture et en bon chef décide de donner l'exemple. Il dépense 2 PA et avance vers Dacké, il dispose d'une ligne de vue mais cette dernière est imparfaite. Le Bamaka étant discret, Yûri ne dispose que de 3 dés pour faire des 5. Malgré la difficulté j'obtiens 2 touches dans la tête, qui se transforment en 2 PC cochés. Assez content de moi je ne sais pas encore que ce premier jet de dés marque le début d'une phase de chance outrancière...

Vaelys décide de continuer sa progression vers moi et lance son Homme Féau vers le mien. Ne sachant trop quoi faire je décide de passer et de laisser venir, histoire d'offrir à mes tireurs de nouvelles cibles (et si jamais mon adversaire décide de passer Yûri est déjà en position pour le tour 2).

Vaelys continue son inexorable  avancée vers moi avec l'Alguhl qui termine ses deux déplacements par un tir bien placé sur mon Homme Fléau et Dhambizao, ralentissant ainsi deux ennemis. Bogdana visiblement décidée à faire payer à mon adversaire ce tir de grenade avance vers l'Homme Fléau adverse et lui tire dessus, grâce à un nouveau jet de dés chanceux elle lui ôte 3 pc dans les jambes, le blessant par la même occasion. Vaelys termine sa phase d'activation en interposant son Puppet Master entre Bogdana et son esclave.

Il ne me reste plus qu'à activer Courtney qui effectue un déplacement et tir avec son arme énergétique sur le Puppet le privant ainsi de sa armure complète +1.  Malgré la VIG et le couvert dont disposait sa cible, la resistante parvient à lui ôter 2 PC dans les jambes. Se sentant en veine elle tire de nouveau et utilise une décharge puissante pour une UB, mais heureusement pour Vaelys elle se rate lamentablement.

Fin de tour, pas de perte à dénombrer mais j'ai eu la chance d'infliger quelques dégats. Mon adversaire est cependant bien placé pour une contre offensive et je doute de pouvoir m'en tirer sans y laisser quelques plumes.

Tour 2 :

Les Jets du Chaos donnent encore un 5 pour Vaelys et un 6 pour moi. Nous perdons de nouveaux 1 PS chacun, je décide donc d'en regagner grâce à mon résultat de 6.

Avant la détermination du premier joueur le Puppet Master place très intéligemment deux pantins sur le terrain, le premier uniquement au contact de Dhambizao, le second au contact de Dhambizao et de l'Homme Fléau. Je me rend compte alors que mon placement m'expose au soufle potentiel des pantins... ce tour 2 va être déterminant.

Vaelys semble penser comme moi et mise 3 PS pour prendre la main et joue, avec ses derniers PS, la carte tactique adrénaline sur l'Alguhl, je réplique en jouant le bruit étrange qui permet d'invoquer Meow. Vaelys ne pouvant pas l'annulé je le place sur le chemin séparant l'Alghul de mon Homme Fléau, me préservant ainsi d'un redoutable engagement.

Mon adversaire tente d'activer le Puppet Master, mais craignant pour l'intégrité physique de mes combattants je boost la RAP de Courtney à 6 et l'intérrompt. Elle se déplace pour éviter d'être génée par le pantin le plus proche et tir une décharge puissante sur le chef adverse. Elle obtient 3 touches dans les bras qui, combinés à une puissance de 2, lui permettent odieusement d'infliger 4 blessures, le Puppet Master est retiré du terrain. Courtney dans un geste de rage joyeuse tire sur le pantin le plus proche histoire de commencer à l'entamer afin de libérer le terrain.

Vaelys ne se laisse pas abattre par ce coup dur et envoi son Alguhl boosté à l'adrénaline sur mon chef qui parvient à résister à la capacité horreur de l'askari et à se désengager grâce à sa capacité spéciale evasion. Le mutant utilise son dernier PA pour tirer à la grenade sur le Joker. J'active mon Homme Fléau, qui est interrompu par Bak qui avance en soutien de son frangin à qui il donne son dernier PA. Je tente encore une fois d'activer mon escalve, qui est cette fois interrompu par le second membre de la fratrie de pygmée. Dacké avance légerement et se cale contre un décor pour bénéficier de son couvert.

Je parviens enfin à activer mon Homme Fléau qui, ne disposant que de 2 PA ce tour-ci, effectue une tornade blessante, touchant son homologue adverse et Dhambizao pour ensuite porter une attaque au pantin à son contact. Vaelys tente à son tour de jouer son Homme Fléau mais je l'interromp avec Bogdana. Cette dernière tir sur l'esclave grandement diminué avec 2 de VIG et 1 de RAP. Elle parvient à l'éliminer en deux attaques et finit son activation par un déplacement l'ammenant à porter de tir de Dacké.

Je finis mon tour en activant Yûri qui s'éloigne de la créature askari et Dhambizao qui dépense ses 2 PA pour cogner sur un des pantins (ce qui ne sert à rien puisqu'il s'agit de marqueur et que je peux passer au travers).

Fin de tour, je déplace Meow vers le centre de la table après que ses miaulements aient ralentit mon esclave.

Tour 3 :

Les Jets du Chaos donnent un 3 pour Vaelys et pour moi un 5, nous perdons donc encore 1 PS et mes cartes tactiques me coutent 1 PS de plus à être jouée.

Mon adversaire ayant perdu son chef au tour précédent, je peux désigner le premier joueur pour ce tour. Je décide de prendre la main et commence par activer Bogdana qui lance son fumigène sur Yûri, protégeant ainsi son chef bien aimé de l'animosité adverse. Elle poursuit par un tir, d'une chance toujours plus outrancière, sur Dacké. Ce dernier bien que protégé par le couvert doit quitter la table suite à de violentes migraines, qui semblent trouver leurs origines dans la rencontre fortuite de son crane avec des couteaux de lancer.  Estimant en avoir fait suffisamment la joker finit son activation en fuyant les combattants adverses.

Vaelys décide de lancer une contre offensive en activant son Alguhl, qui charge Dhambizao. Le bamaka cède à la peur et se voit contraint d'esquiver. Les dés continue de bouder mon adversaire et l'askari , malgré une très respectable valeur de CBT de 6, n'obtient que 2 réussites. Dhambizao quant à lui rate son esquive, sans doute encore trop effrayé pour se défendre efficacement, néanmoins son épiderme empoisonné permet d'infliger un marqueur poison au mutant adverse.

J'active mon Homme Fléau dans la foulé, ce dernier étant toujours ralentit il se contente d'activer sa tornade blessante et d'infliger un dégat au pantin à son contacte. VaeLys passant son tour, je poursuit avec Courtney qui engage l'Aguhl, ce dernier, diminué par le poisson et la tornade blessante, n'a que 2 de VIG. Courtney lui inflige 4 blessures dans les bras, une seconde attaque viendra à bout du mutant.

Vaelys continue de passer, j'active alors Y$uri. Mon chef n'ayant que 2 PA, les dépense en se déplaçant vers Bak et en lui tirant dessus, il parvient à lui oter un PC dans les jambes. Le pygmé  rescapé, n'appréciant pas plus de se faire tirer dessus que d'assister à la mise hors de combat de son frère, charge Yûri et parvient à lui ôter 2 PC dans le torse.

Je finit mon tour en me souvenant que je peux passer au travers des pantins, ce que fait Dhambizao.

Fin de tour, les miaulements de Meow affecte Bak ainsi que mon Homme Fléau vers qui il se déplace d'ailleurs. Dhambizao réussit son test de PSI et perd son marqueur peur.

Tour 4 :

Les Jets du Chaos donnent un 4 pour Valeys et un 2 pour moi. Vaelys gagne donc un PS et il n'y a pas de mise pour déterminer le premier joueur.

Les dés choisissent de faire commencer Vaelys. Il active donc Bak que j'interrompt avec Dhambizao, mon bamaka lance sa nuée d'araignée et engage le pygmé, un combat de titans en perspective. Le combattant adverse choisit de riposter, je gagne le jet d'opposition de justesse, ce qui me permet de coller 3 blessures dans les bras de Bak, en l'empoisonnant au passage. Ce dernier, diminuer par le poison et les araignées grouillant tout autour de lui parvient tout de même à faire perdre un PC dans la tête de son assaillant.

Je poursuit mon offensive en prenant la main avec Yûri qui s'en prend également à Bak. La chance continue de me sourire et grâce à un jet parfait (sur du 1 de VIG certe) dans les bras, mon chef parvient à éléminer le dernier combattant adverse qui n'est pas parvenu à esquiver l'attaque. Les efforts combiné de l'Homme Fléau, Bogdana et Courtney viendront à bout de Meow.

Fin de tour, mon adverse n'ayant plus de combattant sur le terrain la partie se termine. Nous révelons nos missions. Une expédition punitive pour Vaelys qui n'a malheureusement pas réussi à éliminer de combattant et une cible prioritaire sur l'Alguhl pour moi ; le score final est donc de 137 à 0 pour moi.

Bilan de fin de partie :

Vaelys a laisser quelques plumes dans cet affrontement mais il l'a fait avec le sourire et pour ça je l'en remercie, il débute certe, mais fait preuve d'un réel entousiasme et d'une réelle volonté de progresser. Je suis convaincu que comme les supers sayens, chaque défaite le rendra plus fort, il devrait donc très rapidement devenir un adversaire redoutable.

Maintenant si l'on essaie de comprendre ce qui lui a fait défaut sur cette partie, on peut relever quelques élements posant de réelles difficultés pour les joueurs débutants.

La première, la connaissance des cartes tactiques et des cartes missions. Si durant cette partie le choix de mission de Vaelys est plutôt bon, le choix de la main tactique n'était probablement pas  la plus adéquate face à une compo comme la mienne, où l'ensemble de la stratégie s'articule sur les actions à distance (surtout qu'en stigmate chaque PS dépensé est important). Pour pallier à ça, je ne vois qu'une solution, essayer d'assimiler au mieux toutes les cartes existantes et pour ça faut jouer ! L'expérience est encore une fois un énorme avantage dans ce jeu.

La seconde difficulté vient de la gestion des déplacements face à une bande de tireurs. L'avancé vers l'adversaire signifiant très souvent une exposition dangeureuse aux attaques à distance. Il faut donc trouver le bon dosage entre prudence et audace, avancer trop lentement c'est perdre du temps pour marquer ses points et paradoxalement s'exposer plus longtemps aux tirs adverses, avancer trop vite, c'est dépenser tout ses PA et se retrouver sans défense. Pour faire face à se genre de situation le choix d'une mission défensive peut être pas mal, poussant ainsi votre adversaire à prendre l'initiative des offensives. Les cartes tactiques peuvent  elles aussi grandement aider, une progression prudente, une condition climatique ou encore un Meow bien placé frainenront les ardeurs de vos opposants. Le placement des décors peut également vous garantir une certaine sécurité. S'arranger pour qu'aucun déplacement ne vous pousse à découvert, ou qu'aucun tireur adverse ne puisse vous tirer dessus tout en restant hors de porter d'engagement. Enfin une bonne connaissance de vos propres compétence est importante. Par exemple dans le cas de notre partie, la fratrie de pygmée est discrète, ce qui la rend particulièrement bien protégée des tir (sauf craquage de dés...) et Vaelys a plutôt bien exploité cette particularité. Il s'est par contre rendu compte qu'il n'avait pas suffisamment exploité le tir de grenade flash qui bloque les lignes de vue, privant les tireurs d'attaques à distance, ce qui aurait à coup sur assurer une sursis au Puppet Master.

La dernière difficulté que j'aimerais évoqué ici est celle de la gestion des PS. Notre partie n'est certainement pas la mieux pour en parler, les bandes stigmates étant bien mal servie pour cet aspect du jeu, et le stigmate chaos encore plus que les autres. L'économie des PS doit vraiment s'aborder sur les 5 tours de jeu, bien souvent je voie des joueurs débutants (et d'autres plus expérimentés) miser d'énormes quantité de PS pour prendre à tout pris la main. Dans certain cas ça se justifie pleinement, si jouer en premier peut s'avérer décisif sur le résultat finale de la partie, mais vider trop vite son stock de PS c'est s'exposer aux risques de ne plus pouvoir jouer de carte tactique, de ne plus pouvoir en annuler ou encore, ne plus pouvoir utiliser certaines des compétences de vos combattants. Les questions à vous poser sont donc, est-ce que çà en vaut le coût ? et surtout est-ce que mon adversaire à les moyens de suivre la mise ? Par exemple, je veux à tout pris activer un combattant avant mon adversaire car il pourrait activer Bak qui dispose de la compétence appat (1 PA 2 PS, oblige un combattant à vous engager si il s'active). Je dispose de 5 PS et mon adversaire 3. Si je mise 4 Je suis su de prendre la main, ce serait toutefois une erreur, du moins à mon avis. Miser 2 me parait bien suffisant, au pire mon adversaire prendra la main mais puisqu'il ne pourra pas payer le coût de sa compétence, j'ai écarter le danger et dispose encore de 3 PS. C'est un exemple qui vaut ce qu'il vaut mais j'espère que vous aurez compris l'idée. Enfin pensez également à tenir compte des RAP des combattans, ça ne sert à rien de miser si de toute façon votre adversaire va vous interrompre...

 

Pour clore se rapport de bataille, merci de m'avoir lu et merci à tout ceux qui m'ont fait parvenir des retours, je vais tacher de m'améliorer dans la rédaction de ces rapports à risques. N'hésitez pas à me contacter pour me suggérer des idées ou me lancer des défis ! 

Rédigé par PokPok

Publié dans #Chaos, #Rapport de bataille

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article